Alain Touraine : la fin des sociétés

bibliographie-celsa

Voici un titre choc qui pourrait sonner comme un hommage implicite à Margaret Thatcher, pour qui la société n’existait pas. Alain Touraine explique que l’essor du capitalisme financier a sonné le glas des cadres politiques et sociaux exerçant une influence primordiale sur les conduites individuelles. Mais si la capacité des sociétés à déterminer leur cours, qu’il appelle « historicité », s’est ainsi dissolue, selon lui, c’est au profit de l’avènement du sujet, individu réflexif capable de revendiquer des droits que l’auteur juge potentiellement universels. Telle est la thèse qu’Alain Touraine développe tout au long de son ouvrage, notant en particulier que cette transformation oblige les sociologues à revoir leurs outils. » Lire la critique par Alternatives Economiques.

A écouter sur France Culture (44 mn).

Cet ouvrage est conseillé aux étudiants préparant le concours CELSA des parcours Magistère et Médias.

Acheter La fin des sociétés, de Alain Touraine.

Clara
Clara, SOS CELSA

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *