Fiction, dystopie et René Barjavel (1971)

Communication de crise crise, pour préparer le concours du CELSA, surtout en Entreprises et institutions

Urgence climatique, ressources, pollution… Jamais les alertes sur le futur de notre planète n’ont été aussi alarmantes. Pourtant, déjà dans les années 60 et 70, des chercheurs, des intellectuels ou des politiques ont fait passer ces mêmes messages. Des visionnaires en quelque sorte. René Barjavel est l’un d’eux, il s’inquiétait déjà dans les années 70 des conséquences de la pollution et de la surpopulation, nous menant selon lui à la fin de notre civilisation.

Clara
Clara, SOS CELSA

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *